L’ex-international congolais, Robert Kidiaba, lance sa propre ligne de vêtements sportifs, «Kidiaba»!

Robert Kidiaba Muteba.

Ancien gardien de but des Léopards de la RDCongo et de TP Mazembe, Robert Kidiaba Muteba, 42 ans, vient de lancer sur le marché sa propre marque d’équipements sportifs, dénommée «Kidiaba». Celle-ci produira des gants , des ballons et très prochainement des vêtements sportifs ainsi que des accessoirs pour la pratique du football.

La marque «Kidiaba» a été présentée au cours d’une brève cérémonie au président du club lushois , Moïse Katumbi, dans sa résidence du village Kashobwe en République démocratique du Congo. Ce dernier a profité de l’occasion pour s’entretenir avec le préparateur des gardiens de but de son club, sur ce nouveau produit à l’effigie de son nom.

 

Moïse Katumbi et sa femme Carine Katumbi recevant la marque sportive “Kidiaba”.

L’emblématique gardien de but des Corbeaux et des Léopards de ces dix dernières années a marqué les esprits, non seulement par sa discipline, sa régularité dans les perches, mais aussi par sa coiffure inspirée de l’école de Shaolin et surtout par sa célébration du but assez particulière à travers sa danse magique, «Kidiabuké», consistant à rebondir sur le postérieur en contractant les abdominaux.

 

Robert Kidiaba , avec sa danse «Kidiabuké», lors de la coupe du monde des clubs 2010.

Surnommé «Shaolin» par la presse mexicaine

Celui qui débuta sa carrière comme avant – centre à l’AS Saint – Luc de Kananga(Centre de la RDCongo) avant de se reconvertir en gardien de but, est l’un des joueurs congolais possédant en effet l’un des meilleurs palmarès sur le continent africain, avec plusieurs titres et performances non moins éclatantes sur le plan tant national que continental avec les Léopards ( troisième à la Coupe d’Afrique des nations CAN 2015, vainqueur du Championnat d’Afrique des nations CHAN 2009) et avec le TP Mazembe (2 fois vainqueur de la Ligue des champions, 2 fois vainqueur de la Super Coupe de la CAF). Lors de la Coupe du monde des clubs à Abu Dhabi en 2010, il entre dans l’Histoire, en faisant partie du premier club africain à jouer la finale de cette compétition, qu’elle va hélas perdre face à l’Inter Milan. Toutefois, il laissera une grande impression grâce à ses arrêts décisifs tout au long de ce tournoi, face aux clubs sud-américains au point d’être surnommé «Shaolin» par la presse mexicaine.

C’est en 2015 lors de la CAN en Guinée Equatoriale, alors qu’il est le joueur le plus âgé de la compétition (39 ans), l’emblématique gardien de but congolais dispute sa dernière rencontre. Le 6 février à Malabo, Robert Kidiaba déclare ceci: « C’était ma dernière séance d’entraînement aujourd’hui. C’était vraiment bien. L’ambiance était super. Demain, on va faire la dernière photo avec tout le groupe comme souvenir. Vu l’âge que j’ai, je ne peux rien regretter. J’ai commencé en équipe nationale en 2002. Et aujourd’hui, je suis toujours titulaire. Je veux aussi laisser la chance aux autres de s’exprimer en équipe nationale.» Enfin, Robert Kidiaba retira ses gants en offrant à son pays la troisième place de la CAN. Quelques années plus tard, il devient l’entraîneur des gardiens de but à Mazembe.

Mosesglodiem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *