Coupe de Belgique: vingt-huit ans après, le sacre pour un Antwerp plus fort et plus solide!

Les joueurs de Royal Antwerp FC après la finale de la Coupe de Belgique/Twitter Faris Haroun.

Privé de 8 joueurs ne faisant plus partis de l’équipe, 2 blessés et 5 transferts non qualifiés pour cette finale, le Royal Antwerp a fait de son mieux pour remporter la Coupe de la Belgique sur le score de 1 – 0 face au FC Bruges.

Dès la 7ème minute, l’international congolais d’Antwerp, Dieumerci Mbokani, tente d’inscrire le but sur un bon service de Lamkel Zé. Mais, le gardien de Bruges interviendra pour sauver son équipe. Dominant cette première période par des contre-attaques, Antwerp va finalement inscrire le seul but de la rencontre à la 25ème minute. Du pied gauche, le meneur de jeu de l’équipe de la ville portuaire belge, Lamkel Zé, offrait une passe à Juklerood glissant à son tour le cuir à Refaelov. Et l’Israélien n’avait qu’à le mettre au fond des filets…

 

Herbeleef onze bekerwinst! 🏆

Herbeleef onze bekerwinst! 😍📽️Na 28 jaar brengen we onze derde Beker van België naar de heilige grond! Bedankt aan de voltallige spelersgroep en staf! Bedankt aan Laszlo, Wim en de spelers die ons tot deze finale hebben gebracht! En bedankt aan de volledige Rood-Witte familie die nogmaals haar onvoorwaardelijke steun heeft getoond!ONE RED FAMILY, ONE TEAM, NUMBER ONE! 🔴⚪

Publiée par Royal Antwerp F.C. sur Dimanche 2 août 2020

 

C’est en seconde période que le club de Bruges réagit par ses attaquants poussant le gardien de but de camp adverse  Davor Matijas à se détendre à plusieurs reprises. C’est le cas d’une tête à la 66ème minute, un tir à la 71ème et une autre tête moins précise à la 81ème minute. Du côté d’Antwerp, c’est l’expérience de Mbokani qui a fait souvent la différence, avec les attaques à chaque fois dangereuses avec Lamkel Zé. L’attaquant congolais gagnait tous les duels aériens, et gardait souvent le ballon, comme il en a le secret, pour permettre à ses coéquipiers en attaque de se décaler. Antwerp un peu essoufflé tenait ainsi bon jusqu’à la fin de la partie.

 

OOOOOOOOOHHHHHHHHHHH…….EEEEEEEREEEEEYYYYY 🏆🏆🏆🏆🏆BEKERWINNAAR 19-20!! 🔴⚪#RAFC #OneRedFamily

Publiée par Royal Antwerp F.C. sur Samedi 1 août 2020

 

Avec cette victoire, l’Antwerp, quatrième du championnat succède au FC Malines en remportant ce titre historique après les succès de 1955 et 1992, puis se qualifie pour les poules de l’Europa League. Par ailleurs, Antwerp pousse Charleroi à passer par les tours préliminaires.

Faris Haroun, Capitaine de Royal Antwerp pendant l’entraînement.

«On s’est battu pour chaque mètre!»

Capitaine du Royal Antwerp, Faris Haroun a réagi après la rencontre en ces termes : «C’est une immense joie, pour le club, pour la ville, surtout que tout le monde nous donnait perdants. Que ce soit les médias, Bruges… tout le monde nous pensait handicapés avec le départ de certains joueurs, on a montré qu’Anvers est là, on s’est levé, on s’est battu pour chaque mètre. On a eu les occasions les plus franches. C’est totalement mérité, on a démontré qu’on était plus fort que Bruges aujourd’hui.»

Aussi le numéro 38  du club anversois a-t-il tenu à rappeler le travail abattu par l’ancien entraineur Laszlo Bölöni et les joueurs partis depuis. «C’était très important d’être solides, et on l’a fait, je suis fier de tous ces joueurs. Je dédie cette victoire aux joueurs qui ne sont plus là, à notre ancien entraîneur qui nous a amenés jusqu’ici. C’est grâce à eux qu’on est là où on est aujourd’hui. Ceux qui ont eu leur chance aujourd’hui ont montré qu’on pouvait compter sur eux.»

Enfin, Haroun a également expliqué son énervement en fin de partie : «Ils étaient assez hautains pendant le match, ils se pensaient supérieurs, c’est ça qui m’a un peu énervé en fin de match. Je n’ai pas apprécié ce côté hautain. Un match, c’est toujours 90 minutes. Maintenant ils peuvent rentrer à la maison, ils avaient préparé des t-shirts, ils peuvent les ranger et garder les bouteilles pour l’année prochaine.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *