Le procès contre Kamerhe reporté au 21 août sur fond d’une manifestation UNC!

Vital Kamerhe.

Le procès en appel du directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe, est loin de connaître son épilogue, il vient, une fois de plus, d’être renvoyé au 21 août pour irrégularité de saisine. D’après Maître Kabengele, ce procès connaît au moins huit appels.

Pendant ce temps, les militants de l’Union pour la nation congolaise (UNC) dont Vital Kamerhe est le président, ont manifesté, hier vendredi 7 août, à travers une marche exigeant la libération pure et simple de leur leader. N’ayant pas obtenu l’autorisation de l’Hôtel de ville de Kinshasa, cette marche a été dispersée par la police, quarante-cinq minutes après son déploiement.

Parmi les manifestants, l’on a pu noter, en première ligne, la présence remarquable des enfants du directeur de cabinet du Chef de l’État. Pour rappel, Vital Kamerhe est condamné à 20 ans des travaux forcés pour détournement des fonds destinés au programme de 100 jours.

Dans son camp, l’on dénonce plutôt un procès politique pour éliminer leur leader de la course pour l’élection présidentielle de 2023.

Éric WEMBAKUNGU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *