Trois ministres dans le viseur de la Justice!

Le Palais du peuple de Kinshasa, siège de l'Assemblée nationale et du Sénat congolais

Trois membres du gouvernement Ilunkamba seront poursuivis par la Justice pour peu que l’Assemblée nationale l’autorise. Il s’agit de deux ministres du Cap pour le Changement (CACH), celui de la Santé, Eteni Logondo, et celui de la Formation professionnelle, John Tumba, ainsi qu’un autre issu du Front Commun pour le Congo (FCC), le ministre de la Coopération, Guillaume Mandjolo.

Le procureur près de la Cour de Cassation a déjà transmis leur dossier pour obtenir l’autorisation de la chambre basse du parlement, comme l’exige la procédure. Lors de la dernière conférence des présidents de l’Assemblée nationale, il a été décidé de soumettre ces trois demandes aux députés. La balle est à présent dans le camp des élus nationaux.

Selon des sources judiciaires, des soupçons graves de détournements pèsent sur ces trois membres du gouvernement Ilunkamba. Si la chambre basse du parlement autorise leurs poursuites, ce sera une première depuis près de deux décennies en RD Congo.

Érick WEMBA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *