Pour le dissuader de manifester, la police crève le pneus de la jeep de Martin Fayulu!

Martin Fayulu Madidi.

Malgré l’interdiction de la marche qu’il a initiée, Martin Fayulu a tenu à manifester avec ses partisans; ainsi pour l’en dissuader, la police n’a pas trouvé mieux que de crever carrément au poignard les pneus du 4X4 à bord duquel l’opposant avait pris place!

C’est au niveau du pont de Matete que la police a tenté en vain de le convaincre de descendre de son véhicule, après l’avoir jusque-là escorté depuis Tshangu. Elle va alors se rabattre sur les pneus quand le président de l’Écidé déclare haut et fort: «Si vous voulez me tuer pour le Congo , tuez-moi!»

Le vendredi dernier, Martin Fayulu avait appelé à manifester, ce mercredi 14 octobre, contre la balkanisation du pays à l’affaire Minembwe, et contre les massacres récurrents dans l’Est du Congo. Saisi par le secrétaire général de l’Écidé, le gouverneur de la ville de Kinshasa a refusé de prendre acte de l’organisation de cette marche.

Érick WEMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *