Azarias Ruberwa: «Le bourgmestre de Minembwe est entré en fonction depuis environ deux ans!»

Azarias Ruberwa, président du RCD ce 2/08/2011 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo.

 

Sous les feux croisés de l’opinion publique suite à l’installation de Minembwe comme commune rurale dans la province du Sud Kivu, Azarias Ruberwa a choisi de passer à l’offensive. Dans une sortie médiatique, le ministre de la Décentralisation et Réforme institutionnelle a carrément rejeté en bloc toutes les accusations portées contre lui.

Ruberwa estime qu’on lui a «attribué de façon extrêmement abusive et mensongère» l’installation du bourgmestre de Minembwe. Il affirme cependant que la décision a été prise lors du Conseil des ministres. «La décision a été prise au Conseil des ministres que nous avons tenu. Nous sommes à Minembwe avec le ministre de la défense, le Chef de l’Armée et bien d’autres officiers et dix députés nationaux, le gouverneur du Sud-Kivu et le ministre provincial de l’Intérieur. Nous tenons des réunions sur le plan de la sécurité, le bourgmestre de Minembwe fonctionne comme bourgmestre depuis environ deux ans. Normalement, il a été notifié par le gouverneur après sa nomination en mai!» a révélé le ministre.

Face à la clameur publique, Félix Tshisekedi a tout récemment décidé, à partir de Goma, de surseoir à tous les actes posés pour ériger Minembwe en commune rurale. Dans le camp de l’opposition et des mouvements citoyens, l’on exige au-delà de la suspension de l’installation de Minembwe, la démission de Ruberwa de ses fonctions de ministre d’État en charge de la Décentralisation qu’il occupe avant même les élections de décembre 2018.

Pour sa part, Martin Fayulu, le principal opposant au pouvoir de Félix Tshisekedi, a appelé à une marche aujourd’hui 14 octobre pour défendre l’intégrité territoriale menacée, estime-t-il, à travers l’affaire de Minembwe.

É.W.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *