Pour la première fois au Katanga comme président, Félix Tshisekedi veut rassurer!

Félix Tshisekedi au Katanga pour la première fois.

Après avoir assisté à l’investiture du président ougandais Yoweri Museveni, et effectué une tournée de médiation en Afrique du Nord, en sa qualité de président de l’Union Africaine, le président congolais, Félix Tshisekedi, a atterri à l’aéroport de Loano de Lubumbashi vers 17 heures, ce mercredi 12 mai 2021. Une première sur les terres de son prédécesseur depuis qu’il est Président de la République.

A sa descente de l’avion, Tshisekedi a été accueilli par plusieurs personnalités dont le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe. Avant de mettre le cap sur Kolwezi, il a, au cours d’un meeting, remercié les Lushois de leur accueil. Aussi a-t-il exhorté les Congolais à prendre au sérieux la gestion de la pandémie covid-19, à travers le respect des mesures barrières, surtout avec le variant indien découvert sur le territoire congolais.

 

A Lubumbashi, Félix Tshisekedi devant la foule.

Selon la presse présidentielle, Félix Tshisekedi a indiqué qu’il va rencontrer les responsables des compagnies minières. «Il est inacceptable que les étrangers qui exploitent nos terres s’enrichissent et que le peuple congolais demeure pauvre sur son sol riche», a-t-il déclaré sous une pluie d’acclamations. Il a aussi félicité la population katangaise d’avoir resisté aux velléités séparatistes de certains leaders locaux qu’il a qualifié de «diables». «Le Katanga fait partie du Congo», a assuré le président congolais.

Pour conclure son discours, Tshisekedi a évoqué les raisons de la rupture entre le FCC de Joseph Kabila et le CACH, laquelle a abouti à la création de l’Union Sacrée pour la Nation. Il a invité tout Congolais à être vigilant et à dénoncer tout comportement qui ne s’inscrirait pas dans sa vision. Fatshi a réitéré ses priorités de son mandat dont la jeunesse, l’emploi des jeunes et la sécurité de tous les congolais.

M’gm/Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *