Malaise au sein la coalition FCC – CACH : le dégel !

Rencontre entre Tshisekedi(CACH) et Kabila(FCC) pour un gouvernement de coalition/Ph.2019/02/17.

 

Après des moments de tension entre le Front Commun pour le Congo (FCC) et le Camp pour le Changement (CACH), l’heure semble être à l’apaisement. Dans un entretien à la presse à Brazzaville, avant son retour cet après-midi à Kinshasa, Félix Tshisekedi a fait état de discussions entre les délégués de ces regroupements politiques composant la coalition au pouvoir, pour trouver de voies et moyens pour cheminer toujours ensemble.

«L’essentiel est de garder les intérêts du pays, a assuré le Chef de l’État congolais, et je crois que les uns et les autres sont conscients de cette prise en compte et nous finirons par trouver des solutions. C’est inhérent à une jeune démocratie … ça ne doit pas choquer, nous n’allons pas vers une rupture de la coalition, ça c’est certain!»

 

Pour rappel, les relations entre le FCC et le principal parti du CACH, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) dont est issu Félix Tshisekedi, ont commencé à se dégrader au lendemain du recadrage du président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba, à propos de l’ état d’urgence.

Avec la réplique du premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, la polémique a enflé au point que ce dernier sera évincé à l’issue d’une motion de défiance. Ensuite, les propositions des lois Minaku – Sakata sur la réforme de justice, et l’entérinement de la désignation de Ronsard Malonda viendront renforcer davantage les antagonismes entre le FCC et le CACH, précisément entre le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) de l’ancien Président de la République, et l’UDPS.

Érick WEMBAKUNGU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *