Le chanteur Idir, l’un des principaux ambassadeurs de la chanson kabyle, est mort

Le chanteur algérien Idir, l’un des principaux ambassadeurs de la chanson kabyle à travers le monde et l’interprète du célèbre « A Vava Inouva », est mort samedi soir à Paris à l’âge de 70 ans, a annoncé sa famille. Hospitalisé vendredi à Paris, il a succombé à une maladie pulmonaire et devrait être enterré en région parisienne, selon son entourage.

« Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre père (à tous), Idir, le samedi 2 mai à 21h30. Repose en paix papa », indique un message publié sur la page Facebook officielle du chanteur, installé en France. La famille, contactée, n’a pas souhaité s’exprimer.

Samedi soir, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a adressé ses condoléances à la famille du chanteur, estimant que l’Algérie perdait « une pyramide de l’art algérien ». Le ministère de la Culture lui a embrayé le pas, rappelant dans un communiqué publié ce dimanche que « l’Algerie, avec la perte d’Idir, tourne une page prestigieuse de l’art engagé ».

Destiner à être géologue mais . . . 

De son vrai nom Hamid Cheriet, Idir était né le 25 octobre 1949 à Aït Lahcène, près de Tizi-Ouzou, capitale de la Grande-Kabylie. Alors qu’il se destinait à être géologue, un passage en 1973 sur Radio Alger change le cours de sa vie : il remplace au pied levé la chanteuse Nouara, et sa chanson en langue berbère « A Vava Inouva », qui évoque les veillées dans les villages kabyles, fait le tour du monde à son insu pendant qu’il fait son service militaire.

Alors qu’il se destinait à être géologue, un passage en 1973 sur Radio Alger change le cours de sa vie: il remplace au pied levé la chanteuse Nouara et sa chanson en langue berbère Vava Inouva fait le tour du monde à son insu pendant qu’il fait son service militaire. « Je suis arrivé au moment où il fallait, avec les chansons qu’il fallait », racontait en 2013 à l’Agence France-Presse Idir, imprégné dès son enfance par les chants qui rythmaient tous les moments de la vie quotidienne.

Un vibrant hommage de Zidane 

Egalement touché par  la disparition du chanteur, l’entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane a rendu un vibrant hommage à cette légende via son compte instagram.

«Triste nouvelle aujourd’hui nous venons d’apprendre la disparition d’un Homme que nous aimons profondément, un homme courageux et un exemple ! Tu as marqué mon enfance en Famille. Je n’oublierai jamais notre rencontre. Repose en paix », a écrit Zidane.

Plusieurs joueurs de la sélection Algérienne ont aussi réagi suite à cette triste nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *