L’asbl GFAIA apporte son soutien aux femmes de la ‘Cité de la Joie’ de la Fondation Panzi en RDC

C’est au cours d’une séance de photos que les femmes de l’asbl GFAIA (Groupement des Femmes Africaines Intégrées et Actives) et leurs partenaires ont voulu apporter leur soutien aux « femmes les plus fortes du monde ». Ces femmes, qui sont très actives avec leur association en Belgique, ont été magnifiquement habillées avec des tenues imprimées par la marque Vlisco.

Dans le magnifique cadre du Serra Garden Kitchen de l’Hôtel Indigo Brussels – City, les membres de GFAIA ont rendu un vibrant hommage aux femmes de l’Est de la RDCongo qui connait des problèmes sécuritaires , depuis plusieurs décennies. On ne peut pas évoquer la situation de l’Est de la RDCongo sans pour autant faire allusion au Gynécologue-Chirurgien de renommée mondiale, Docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018.

Surnommé « l’homme qui répare les femmes », le Docteur Denis Mukwege est le fondateur de l’hôpital de Panzi qui accueille de nombreuses femmes victimes des atrocités sexuelles. L’hôpital traite non seulement les survivantes avec des blessures physiques, mais fournit également des services juridiques et psychosociaux aux patients.

©Denis Mukwege saluant l’une des femmes violées

Plusieurs significations

Sur les tenues des femmes de GFAIA, on aperçoit plusieurs motifs minutieusement choisis par les survivantes elles-mêmes. En s’inspirant des histoires de ces femmes fortes, les designers de la Maison Vlisco ont conçu cinq tissus ayant tous sur la lisière les mots « Respect, Amour, Force, qui reflètent la guérison et le renouveau de ces femmes par la solidarité, l’amour et le respect mutuel.

Sur les tenues, on retrouve également plusieurs illustrations telles que:

-Le fleuve Congo, un lieu sombre et rempli de douleur mais de petites graines y poussent et deviennent des fleurs fortes. C’est également un symbole de ces femmes qui sont certes autonomes mais demeurent une famille.

-L’orchidée occupe également une place dans ces tenues superwax illustrant le vagin de la femme et la façon dont il doit être aimé pour sa beauté fragile.

-Le lion s’identifie le Docteur Denis Mukwege, à la rescousse des femmes violées.

-Le bouquet représente le vagin, source de toute vie, qui est placé en opposition à la noirceur de l’univers. Chaque fleur est différente et chaque femme l’est également. Le vagin repose sur des vagues tumultueuses qui illustrent l’imprévisibilité de la mer et de la vie.

Pas de banalisation

Elena Matundu, présidente de GFAIA

Elena Matundu, présidente de GFAIA et également du comité de soutien du dr. Mukwege, soutient ces femmes qui ont vécu leurs douleurs et qui ont participé à la création de cette collection : « Je soutiens les « femmes les plus fortes du monde », celles qui ont changé leur douleur en pouvoir! Celles qui ont combattu pour retrouver leur dignité de Femme, de Mère, de Fille ; les Femmes de la Cité de la Joie de la Fondation Panzi RDC, à Bukavu. Qui ont activement participé à la création de la collection qui leur est dédiée, ainsi qu’au Dr Denis Mukwege qui est décrit comme le lion suite à son grand travail qu’il fait aux cotés de ces femmes de la Cité de la Joie. Des magnifiques représentations qu’elles ont choisi avec leur coeur et derrière lesquelles il y a une signification bien particulière ».

Madame Matundu ajoute : « Aujourd’hui, si certains se permettent de dire n’importe quoi sur ces dessins, c’est parce qu’ils n’ont rien compris, et je me demande même s’ils ont cherché à comprendre.» Elena Matundu condamne toute banalisation de la violence faites aux femmes en RDC et elle s’insurge aussi contre tous ceux et toutes celles qui font l’apologie du viol en RDC, et qui se moquent des survivantes.

Droits de la femme

Pour célébrer la Journée internationale des Droits de la Femme; les membres de l’asbl GFAIA ont choisi cette fois encore de s’exprimer en images sous l’objectif du talentueux photographe Jean Tsimangas, dans le thème floral, herbal et tropical du nouveau décor de l’Hotel Indigo, à proximité du Jardin botanique à Bruxelles. Sylvie Mamona et Lydia Mutyebele, toutes deux membres actives de GFAIA, étaient présentes pour apporter leur soutien.

Sylvie Mamona, une soignante, réagit en ces termes: « Pour moi soutenir c’est aussi poser des actes concrets. Je suis femme, fille, mère, montrer mon admiration face à ces survivantes, leur dire qu’elles ont de la valeur et que retrouver l’estime de soi s’exprime dans notre féminité aussi à travers ces magnifiques pagnes. C’est avec fierté et respect que je porte ce pagne qui est signe d’amour pur retrouvé, de joie et surtout d’espérance!».

Lydia Mutyebele, conseillère communale de la ville de Bruxelles

Lydia Mutyebele, qui est conseillère communale de la ville de Bruxelles, continue à encourager ces femmes qui ont décidé de faire tout pour sortir de ces périodes difficiles:« Je soutiens les femmes de la Cité de la Joie pour leur bravoure, leur courage et leur force. Leur corps a été bafoué, leur intimité détruite mais leur âme est restée pure et vraie, elles ont décidé d’affronter la vie ainsi que leurs agresseurs avec fierté et dignité ! ».

© Glodie Mungaba, 29.03.20

Images – sources:Crédit photos: Juanistyle by Jean Tsimangas
MUA: Kajila Bwimpe Mua
Dressed by Marie-Jo Mode
Sacs: by Gunia Africa
Bijoux: Elyzoé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *