Gérard Mulumba, le frère de feu Etienne Tshisekedi, décède à Kinshasa

Gérard Mulumba, le frère d’Etienne Tshisekedi, l’emblématique opposant congolais et oncle de l’actuel président de la RDCongo, est mort ce mercredi 15 avril 2020. De son vivant, il occupe les fonctions de chef de la maison civile à la présidence congolaise peu avant de succomber au Coronavirus (Covid-19).

Dans le milieu politique et réligieux congolais, Gerard Mulumba est décrit comme un personnage discret mais aussi incontournable dans l’entourage du Président Congolais Tshisekedi, qui est son neveu. Il est décédé dans la nuit de mardi à mercredi aux Cliniques Ngaliema à Kinshasa où on le soignait après avoir été contaminé par le Covid-19. L’information a été confirmée par plusieurs sources familiales et officielles.

Depuis le 21 mai 2019, il est nommé par le fils de son frère comme chef de la maison civile. Il a cependant pour mission de gérer l’intendance et la logistique des résidences et des sites présidentiels privés mais également du sécrétariat du chef de l’Etat ainsi que du service médical présidentiel.

Belgique

En 1961, au lendemain de l’indépendance, Étienne Tshisekedi devient le premier Congolais docteur en droit, à l’Université Lovanium de Kinshasa, l’actuel Université de Kinshasa. Gérard, lui, en sort diplômé de théologie. Le jeune homme, qui se sent « appelé à servir Dieu », est ordonné prêtre en 1967 et part pour la Belgique, où il étudie la sociologie du développement à l’université de Louvain-la-Neuve. Après son expérience en Belgique, il déclare ceci sur Jeune Afrique: « Je suis rentré au Congo dès que j’ai pu, sourit-il. Je ne serais pas resté une semaine de plus dans ce pays si froid. »

Difficultés

Cadre loyal et influent, Étienne Tshisekedi prend la tête d’un mouvement en contestant le régime de parti unique. En créant, en 1982 avec les 13 parlementaires, l’UDPS, Mgr Mulumba a revelé que cette histoire a entraîné beaucoup de difficultés pour toute la famille. La femme de son frère, Marthe Tshisekedi s’exile en Belgique avec leurs enfants, parmi lesquels Félix Tshisekedi, l’actuel président de la RDCongo.

Mgr Mulumba occupe pendant 28 ans le poste d’Évêque de Mweka dans la province du Kasai (RDCongo), loin des tumultes politiques avec l’UDPS de son frère. Le seul parti politique pendant le règne de Mobutu qui s’oppose à sa dictature.

Un grand rôle

Lors du rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi – source: Le Phare

Gerard Mulumba joue un grand rôle à la mort de son frère qui portait le nom du « Sphinx de Limete ». Au sein de la famille, il prend la lourde responsabilité d’organiser les funérailles de l’opposant congolais. « Je n’ai pas réussi à obtenir le rapatriement du corps »,reconnaît-il d’une voix lente et grave sur plusieurs médias congolais et africains. Le gouvernement n’avait pas du tout envie de l’enterrer. Il avait sans doute peur de la foule, qui risquait de se révolter ».

Ils s’en suivent plusieurs mois de négociations difficiles avec le précédent régime congolais de Joseph Kabila. Etienne Tshisekedi aura finalement droit à ses funérailles nationales du 30 mai au 1er juin 2019, son dernier voyage vers la terre où il a combattu presque tous les régimes et celà quelques jours à peine, après la nomination de Mulumba à la maison civile, le 21 mai 2019.

Félix Tshisekedi vient de perdre pas seulement un oncle, mais aussi un cadre de son bureau présidentiel et au finish un conseiller spirituel ; cela pourrait rester un grand vide pour la suite de son mandat en tant que président jusqu’aux prochaines échéances de 2023.

©Glodie Mungaba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *