Royal Antwerp prolonge d’une année Dieumerci Mbokani!

Mbokani Dieumerci/@official_rafc

En prorogeant le contrat de l’international congolais, Dieumerci Mbokani, le Royal Antwerp vient finalement couper court aux rumeurs de son départ pour la Chine ou la France. «L’Antwerp a toujours été mon premier choix, et je suis à présent impatient de rejoindre le groupe», a- t-il déclaré après la réunion avec les dirigeants de son club.

Déjà dans une interview exclusive accordée à mm2.online, peu avant la crise sanitaire, ce léopard de trente-quatre ans ne se voyait pas rentrer définitivement dans sa tanière. Au contraire, il assurait être concentré sur de nouveaux challenges tant en club qu’en sélection nationale, d’autant plus que son rêve de jouer une phase finale de la Coupe du monde ne l’a vraiment jamais quitté. Mais, ceci n’était pas encore à l’ordre du jour, car il s’offrait un temps de réflexion après…

En ce qui concerne le choix de rester à Antwerp, son épouse, Marlène Ntesa, s’est aussi exprimé par rapport à cette question ayant fait les choux gras de la presse sportive belge. Elle voulait que son mari y reste pour sa stabilité. «Si Dieumerci est en forme aujourd’hui, c’est aussi grâce à son coach, László Bölöni, a-t-elle fait remarquer. Ils collaborent beaucoup. Au Standard déjà, il était comme son fils. Bölöni l’accompagnait à la sortie de l’Académie après l’entraînement. Ils s’entendent très bien. Parfois, ils s’envolent ensemble vers le sud de la France.»

Lire aussi: Sacré meilleur buteur en Belgique, Mbokani va-t-il se relancer enfin chez les Léopards?

Mais à la grande surprise, László Bölöni qui a fait un travail remarquable n’a pas renouvélé son contrat avec le Royal Antwerp. Pour autant, le Congolais ne lui a pas emboîté le pas, préférant plutôt poursuivre l’aventure dans la ville portuaire où il compte de très nombreux fans.

Pour rappel, Mbokani a été le meilleur buteur de la saison précédente. En 28 matches du championnat raccourci du fait de la pandémie du covid-19, le Congolais a totalisé 18 réalisations, le plaçant ex-aequo avec l’attaquant canadien de la Gantoise, Jonathan David. Il a aussi été élu soulier d’Ebène, récompensant le meilleur joueur d’origine africaine évoluant en Belgique. Deuxième trophée du genre, outre son Soulier d’Or, pour cet ancien joueur de l’As Monaco et de Dynamo Kiev ayant succédé, au palmarès, au Tanzanien Bwana Aly Samatta, alors joueur de Genk (et du FC Mazembe bien avant), aujourd’hui sociétaire d’Aston Villa en Premier league.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *