Succession de Gabriel Amisi: la Dynamique «Sauvons V.Club!» ne veut pas d’un «dauphin» pro-«Tango Four»!

A un peu plus de trois jours de l’élection du nouveau président de la coordination de l’AS Victoria Club (V.Club), une véritable confusion risque de faire capoter cet évènement! La Dynamique «Sauvons V.Club!», une structure électorale constituée des supporters de deux communes de la ville de Kinshasa, Barumbu et Ngaba, tire la sonnette d’alarme sur ce qu’elle appelle les «manoeuvres» de la Commission électorale, tendant à imposer son propre candidat, une espèce de «dauphin» du président sortant, Gabriel Amisi dit «Tango Four»!

Par la voix de trois de ses membres, la Dynamique «Sauvons V.Club!» commence par s’opposer à l’idée de voir se tenir le même jour, le jeudi 25 juin, à la fois l’Assemblée générale au cours de laquelle le comité de gestion sortant doit déposer son rapport 2018 – 2019, et l’Assemblée élective dont sortira le nouveau comité avec à sa tête, le successeur de «Tango Four». L’un d’eux déclare: «Avant de passer au scrutin, nous voulons d’abord voir clair dans la démission de Gabriel Amisi, voir sa lettre de démission, l’effectif des joueurs qu’il laisse au club, car nous avons appris que le groupe hérité de son prédécesseur, Diomi Ndongala, ont été transférés!»

En outre, la Dynamique «Sauvons V.Club!» ne comprend pas pourquoi, après quinze réunions préparatoires des assises du 25 juin chez le président du Conseil suprême, Yhombi, les rencontres ont été soudain délocalisées à la résidence d’André Kimbuta, dans la commune de la Gombe inaccessible au plus grand nombre, du fait sa mise en quarantaine suite à la pandémie de covid-19.«Ils vont à la Gombe, pour nous exclure!», dénonce le délégué de la section Ngaba.

Par ailleurs, la candidature de la «nébuleuse» Daniella Netter, défendue par le manager de V.Club, Yves Diba, se heurte à la méfiance de la Dynamique «Sauvons V.Club». Au sujet de cette dame présentée comme actionnaire à Chelsea, les délégués de cette structure électorale soupçonnent plutôt une grosse arnaque. «Si cette dame vient faire ses affaires à Kinshasa, qu’elle nous dise clairement, fait remarquer l’un d’eux! Nous ne voulons pas qu’elle soit utilisée comme une simple étiquette, pour le compte de qui nous savons!»

Lire aussi : V.Club: fièvre électorale à son comble, ce 25 juin, pour la succession de «Tango Four»!

En revanche, la Dynamique «Sauvons V.Club» dit disposer en secret de la candidature d’«une personnalité en béton» disposant d’un budget de 7 millions de dollars américains pour le club, mais elle tient à ce que les choses se passent en toute transparence et toute indépendance dans cette Commission électorale, loin des influences politiques. Jusque-là, quatre candidats sont officiellement dans les starting-blocks: Mboyo Ilombe dit Pelé Mongo, Eugène Diomi, Ingele Ifoto et Joseph Aponga!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *