Programme de 100 jours: Vital Kamerhe condamné à 20 ans de travaux forcés!

Vital Kamerhe.

La saga judiciaire opposant le Ministère public contre Vital Kamerhe et consorts vient de connaître son épilogue ce samedi 20 juin 2020. Le prévenu Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, est condamné à 20 ans de travaux forcés pour détournement de 48 millions de dollars, et à 10 ans d’inéligibilité et de privation de droit de vote, avec saisie des comptes et biens.

Ces fonds étaient sortis du Trésor public pour financer l’installation des maisons fabriquées pour les militaires et policiers dans cinq provinces du pays, dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours, initié par le Président de la République.

Quant à Samih Jammal, principal co-accusé dans cette affaire, il est aussi condamné à 20 ans de travaux forcés. Cet entrepreneur libanais ayant gagné ce marché de maisons fabriquées, sera expulsé définitivement du territoire national, une fois sa peine purgée.

Le chargé d’Import – Export de la Présidence de la République, Jeannot Muhima, est, lui, condamné à 2 ans de travaux forcés; le Tribunal a ordonné son arrestation immédiate alors qu’il comparaissait jusque-là en homme libre.

En outre, il a été aussi décidé la confiscation des biens au nom de Hamida Shatur,Daida Mpiana et de Daniel Shangalume dit «Massaro», respectivement épouse, belle-fille et cousin de Vital Kamerhe. Enfin, la parcelle que Shangalume affirme avoir cédé à Soraya Mpiana, fera aussi l’objet d’une saisie.

A la veille du direct de cette dernière audience, une manifestation des partisans de Kamerhe à Bukavu,dans l’Est de la RDCongo, dispersée à coups de matraques et de gaz lacrymogènes. Lors du conseil du ministre présidé par le chef de l’Etat le vendredi 19 juin , le gouvernement s’est résolu à prendre toutes les dispositions pour éviter tout nouveau débordement lié à ce procès anti-corruption concernant une figure de proue de la vie politique congolaise.

Érick WEMBAKUNGU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *