Assemblée nationale: pourtant déchu, Kabund relance la partie!

Jean-Marc Kabund

Destitué récemment de son fauteuil de 1er vice-président de l’Assemblee nationale, Jean-Marc Kabund fait de la résistance. Dans une correspondance du lundi 1er juin, en réponse à la notification de la présidente de la chambre basse du parlement, il se dit «étonné d’apprendre» sa destitution, estimant que cet exercice n’a aucun sens juridique, dès lors qu’il n’a pas pris part au vote pour sa déchéance.

Pourtant, quelques heures après la sanction de ses pairs au cours d’une plénière particulièrement agitée ayant même tourné au pugilat entre députés, Jean-Marc Kabund prenait acte de cet état des choses, à travers son compte Twitter, reconnaissant fièrement «avoir defendu un idéal» au sein du bureau de l’Assemblée nationale.

De son côté, le secrétaire général de son parti, l’UDPS, Augustin Kabuya, l’encourageait plutôt à attaquer en justice toute la procédure ayant débouché sur son éviction. Dans le même temps, le directoire de l’UDPS dirigé par le tandem Jacquemin Shabani-Victor Wakenda, s’est empressé de donner déjà son quitus au groupe parlementaire UDPS, pour que celui-ci propose un autre nom pour remplacer Kabund.

Au-delà donc de la confusion qui a gagné la 10ème Rue à ce sujet, l’affaire Kabund, alors qu’on la croyait classée à l’Assemblée nationale, est là en train de connaître un nouveau rebondissement, avec le revirement spectaculaire du 1er vice-président déchu.

Erick WEMBAKUNGU

1 thought on “Assemblée nationale: pourtant déchu, Kabund relance la partie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *